Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
petitefolie72 coups de coeur jardin - voyage - émotions - famille - décoration - photo - nature - poesie - coeur - mot - famille - rêve - poésie -

Hanoi / Halong.. jour 15

petitefolie72

*

j'espère que cette vidéo magique vous plaira.....

Quelle chance nous avons de pouvoir nous offrir tout ceci..

c'est magique..

*

bon on se calme, sinon je vais encore avoir les larmes aux yeux..

*

c'est magique

*




 

Jour 15

 




 

Visite du mausolée d'Ho Chi Minh où se trouve le corps embaumé de Ho Chi Minh.

Ensuite, passage devant la façade du palais présidentiel et arrêt à la Pagode au Pilier Unique.

Visite du temple de la littérature.

Déjeuner en ville.

Puis, route en direction de Halong.

Vous traverserez les paysages typiques du delta du Fleuve Rouge. Tout au long de la route, des paysages de rizières, des paysans travaillant aux champs avec leurs buffles, des motos à l’arrière desquelles des cochons ou canards sont amenés au marché.

Arrivée à Halong, installation. Dîner, nuit.

*

 


 

*


*

Visite du mausolée d'Ho Chi Minh

où se trouve le corps embaumé de Ho Chi Minh.

*

*

Le mausolée de Hô Chi Minh est situé sur la place Ba Dinh, à Hanoï

au Viêt Nam.

Le mausolée a été construit pour accueillir la dépouille mortelle de Hô Chi Minh, fondateur de la République démocratique du Viêt Nam, décédé le 2 septembre 1969.

La construction de l'édifice qui s'inspire de celui de Lénine sur la place Rouge à Moscou, à débutée le 2 septembre 1973 et a été inauguré le 29 aout 1975.


*

*

Ses dimensions sont de 41,2 mètres de côtés pour 21,6 mètres de hauteur. Les matériaux utilisés sont du granite gris pour l'extérieur, tandis que l'intérieur est en granite gris, noir et rouge, ainsi que de la pierre polie.
L'inscription au dessus du portique d'entrée : Chủ tịch Hồ Chí Minh signifie « Président Ho Chi Minh ».

*

Le corps de Ho Chi Minh est préservé dans le froid, sous un sarcophage de verre éclairé par les lumières tamisées. Le mausolée est fermé à l'occasion pour un travail régulier de restauration et préservation de la dépouille présidentielle. Sinon, le monument est normalement ouvert au public tous les jours de 9h à midi.

*

*

Le hall central du mausolée, qui est protégé par une garde d'honneur militaire. Les règles concernant l'habillement et le comportement des visiteurs sont rigoureusement appliquées par le personnel et les gardes. Ainsi les jambes ne doivent pas être dénudées (les shorts ou les mini-jupes sont donc proscrits). Les visiteurs doivent se tenir sur deux rangées et garder le silence, les mains ne doivent pas être dans les poches, et les bras ne doivent pas être croisés. Il est également interdit de fumer, de photographier, ou d'effectuer des enregistrements vidéo partout à l'intérieur du mausolée.

*

 



 

*

passage devant la façade du palais présidentiel

*

 

*

 

Le palais présidentiel, une demeure coloniale qui date de 1906, abritait anciennement le palais du gouverneur général de l’Indochine. Ho Chi Minh y a travaillé de 1954 jusqu'à sa mort, en 1969.

 

 

Aujourd'hui il est l'un des sièges administratifs du Gouvernement Général. Le palais présidentiel est un exemple parmi d'autres de bâtiment à forte connotation occidentale.

 

Le saviez-vous ?

 

C’est dans le jardin du palais présidentiel que se trouve la maison sur piloti dans laquelle «l’oncle Ho» a séjourné. Ce dernier a toujours refusé d’habiter dans le palais, dont l'apparence était trop ostentatoire.
*
Juste derrière le mausolée de Ho Chi Minh et au milieu d'un beau jardin se trouve la maison sur pilotis où Ho Chi Minh vécut de temps en temps entre 1958 et 1969.

L'architecture de la maison est similaire aux habitations rurales traditionnelles et a été plutôt bien conservée.

A côté se dresse le palais présidentiel qui est à l'origine une demeure coloniale de 1906 magnifiquement restaurée où le gouverneur général d'Indochine avait élu domicile.
*


*
la Pagode au Pilier Unique.
*
« Une fleur de plus de 900 ans »

*

Ce monument de 3 mètres sur 3 fut construit en 1049 sous la dynastie des Ly.

 

La légende raconte que c'est le roi Ly Thai To qui fit ériger ce lotus géant en l'honneur de la déesse Quan Am. Celui-ci se trouvait alors dans l'incapacité d'obtenir une progéniture masculine.

*

 

 

*

 

Dans un rêve, la déesse lui serait apparue assise sur un lotus lui tendant un petit garçon. A la suite de ce rêve, le roi rencontra une jeune paysanne qui lui donna un héritier. L'édifice a été restauré à plusieurs reprises. En 1958, le pilier en pierre brute fut remplacé par une maçonnerie peu élégante de 1, 25 mètre de diamètre.

*

*

 


 

*

le temple de la littérature

*

Temple de la Littérature à Hanoi

Photo : Danielle Dupré

*

Situé face au musée des Beaux-Arts, le Temple de la littérature - également connu sous le nom de Van Mieu - constitue le plus grand édifice du genre à Hanoi. De même, certains diront qu'il est la représentation la plus aboutie de l'architecture vietnamienne traditionnelle.

*

*

*

Il fut construit en 1070, à l'initiative de l'empereur Ly Tong, pour vénérer Confucius - philosophe chinois, ayant vécu à l'Antiquité, à l'origine d'une des trois religions principales de Chine et dont la doctrine était fondée sur le perfectionnement moral de l'être humain.


*


*

Dès son édification, le temple servit de centre intellectuel et spirituel. Tout d'abord réservé à la famille royale et aux grands mandarins, l'école devint accessible au peuple tout entier. Mais le droit d'entrée passait nécessairement par la réussite à un examen, dit difficile, fondé sur le talent, les compétences et l'engagement loyal envers le pouvoir impérial.

Mais, lorsque Hanoi fut privée de son titre de capitale au XIXème siècle, cette institution devint le Temple de la Littérature, nom actuel du lieu. Malgré tout, on le considère encore aujourd'hui comme la première université nationale.



*

*

Visite du Temple de la Littérature
L'entrée du Temple de la Littérature s'effectue par son extrémité Sud. L'ensemble architectural se compose en réalité d'un temple et de plusieurs bâtiments, le tout s'articulant autour de cinq cours intérieures successives.

Après avoir passé la porte Cong Van Mieu Mon - surmontée de dragons - puis traversé une première cour, on franchit la porte Dai Trung avant d'entrer dans une seconde cour remplie de manguiers. C'est alors que l'on se retrouve face à un premier pavillon, celui de Van Khue Gac, construit en 1805 et consacré à la « Constellation de la littérature ».



*

*

La troisième cour comporte 82 stèles (sur les 117 d'origine), alignées tout autour d'un bassin de forme carrée, connu sous le nom de Thieu Quang (« puits à l'état céleste » en français). Sur ces différentes stèles sont gravés les noms des lauréats des examens des mandarinaux qui avaient lieu une fois tous les trois ans.

*
*

 


La quatrième cour renferme un pavillon, Khue Van Cac, édifié en l'honneur du prodige de littérature du même nom.

Et, ce n'est finalement que dans la dernière et cinquième cour que se tient le sanctuaire proprement dit, appelé Dai Bai Duong (« Grande Maison des Cérémonies » en français).

Surmonté de quarante piliers à l'extérieur, le bâtiment est paré à l'intérieur. Sur le buffet d'autel, entouré de statues de tortues et de grues, sont posés des brûle-parfums et des candélabres. Une représentation statuaire de Confucius ainsi que des statues de quatre de ses disciples complètent ces ornements.

*

*

 



 

*

Puis, route en direction de Halong.

*

 

 

*

Vous traverserez les paysages typiques du delta du Fleuve Rouge. Tout au long de la route, des paysages de rizières, des paysans travaillant aux champs avec leurs buffles, des motos à l’arrière desquelles des cochons ou canards sont amenés au marché.

*

*

Les seuls reliefs sont les digues et les bosquets d'arbres domestiques qui dissimulent les villages, souvent sous le niveau du Fleuve. Les dessins des rizières et le réseau des canaux semblent identiques sous tous les angles au point qu'il est difficile de retrouver son chemin dans une plaine où tous les horizons se confondent.

*

*

Les pluies torrentielles, sapant les massifs d'amont, si elles engendrent parfois des catastrophes, sont d'abord une panacée pour le Delta du Fleuve Rouge et ses habitants. Quelle que soit la saison, des hordes de paysans Kinh s'acharnent sur les lopins d'une terre sans repos.


*


*

C'est ici, dans ce berceau de la nation Vietnamienne, que s'est forgée l'identité viet. Les ancêtres des Kinh y ont investi les marécages, et profitant de l'apport chinois maîtrisé la riziculture inondée.

*


Afin de consacrer un maximum de terres à la culture, et pour se protéger des pillards, les maisons sont regroupées dans l'enceinte du village,à l'abri des digues. Les temples communaux abritent Les génies protecteurs, les ancêtres fondateurs et les personnages méritants au titre de la patrie ou simplement de la communauté villageoise .
*
 
*
Autrefois, le détenteur du pouvoir, intermédiaire auprès des puissances occultes donnait le nom de son choix au village, ou le changeait. Il est question de qualificatifs ou de symboles, de qualités ou de forces naturelles (perennité, bonheur, fidélité, paix, dragon, fleuve, montagne). Et le nom d'une ville ou d'un village est rarement définitif car à la suite d'un cataclysme, après une défaite, il est bien souvent rebaptisé pour une meilleure protection.
*

Les pains de sucre qui bordent le Delta dissimulent les pagodes troglodytes qui accueillent les grands pélerinages du Bouddhisme dans des décors de peinture sur soie.

Temples fondateurs de la nation et tombes royales sont protégés des menaces des envahisseurs à l'abri des reliefs des piémonts.
***


* 
Merci..... j'entends d'ici vos commentaires..... !!!!
*
*Paysage de montagnes escarpées, rizières inondées: le Vietnam est un pays au ras de l'eau, en ce moment c'est la saison sèche, qu'est-ce que ça doit être à la saison de la mousson !
*

*
c'est 'heure du diner... un plaisir dans ce pays

*

Le repas vietnamien dans la vie quotidienne:


Comme dans tous les pays et peut-être plus qu'ailleurs, le repas reste, au Vietnam, un élément dominant de la vie familiale et communautaire.

Les principales fêtes vietnamiennes et tout évènement familial, que ce soit un mariage, un anniversaire, un enterrement, ..., sont le prétexte de festins réunissant parents et amis. Dans les villages, les réunions importantes commencent ou finissent toujours par un repas. Ne pas être invité à un repas où il serait logique de l'être est signe de rejet ou de punition, être absent à un déjeuner ou un dîner auquel on devrait participer est signe de mécontentement ou de contestation.

Au sein de la famille, les repas règlent le rythme de la vie quotidienne et la répartition du travail.

 

Une journée comprend généralement trois repas, mais une famille pauvre ne prendra que deux ou parfois même qu'un seul repas. La quantité de riz consommé est également un critère de richesse de richesse ou de pauvreté. Une famille aisée consommera du riz aux trois repas, une famille plus pauvre ne mangera que de la soupe de riz.

Au Vietnam, la journée commence tôt à la ville comme à la campagne. Le petit-déjeuner, pris entre 6h et 7h, est traditionnellement un repas important et consistant composé principalement de riz ou de soupe, mais il est fréquent aujourd'hui de voir les Vietnamiens, sous l'influence étrangère, prendre leur petit-déjeuner à l'occidentale. Le déjeuner pris entre 12h et 14h et le dîner entre 18h et 19h, sont également des repas très importants et respectés. Le dîner est souvent plus consistant que le déjeuner, la maîtresse de maison disposant peut-être de plus de temps pour le préparer. Ils sont l'occasion de se réunir, de communiquer, de s'informer, de se réconcilier.

*

 



*

Ce soir nous dormons a Ninh, Hotel Blue Sky,

il y a encore le sapin de Noel !!

*

Blue Sky Hotel

 

*

nous allons faire de beaux reves...

*

 




Commentaires

Marithé 12/02/2012 16:30


Je viens de chez Marie La Joconde et je vois ici des photos insolites et de magnifiques paysages.


Bien sûr les cochons transportés sur la moto on ne risque pas de voir ça en France métropolitaine.


Un voyage fabuleux qui me laisse rêveuse.


Amicalement.

petitefolie72 18/02/2012 22:44



merci de ta visite, oui rien de comparable, chaque photo est un récit.. bizzz



Marie 10/02/2012 13:12


Merveilleux..je rêve..ici la neige toujours...je t'ai mis en lien sur mon article et sur Facebook..plein de bises

Maedes 10/02/2012 10:45


Aïe... pas pu visionner la vidéo,,, il semble qu'une "erreur se soit produite"... j'essaierai plus tard!
Quel faste dans ces temples! (heuuuuu dans l'hôtel aussi d'ailleurs!!!!!!) en opposition totale avec la vie quotidienne des gens!!!!!!!!
Vous faites un beau voyage les amis! Merci pour ce partage "in live"!
Bizzzzzzzzzzzz argentines