Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
petitefolie72 coups de coeur jardin - voyage - émotions - famille - décoration - photo - nature - poesie - coeur - mot - famille - rêve - poésie -

coup de gueule d'un Maire Sarthois...

petitefolie72

*

Sarthe. Normes : « Les élus sont les vaches à lait des administrations »

*



 

*

Les interventions du maire de Ségrie (canton de Beaumont-sur-Sarthe - département de la Sarthe) sont souvent remarquées lors des congrès des maires. Francis Lépinette, réputé pour son franc-parler, est depuis longtemps en lutte contre la multiplication de certaines normes « idiotes » qui empoisonnent la vie des élus : « Pas toutes, évidemment, il faut des normes. Mais certaines peuvent mettre en colère. Le bon sens doit prévaloir sur la norme. »

*


Les menus de la cantine scolaire sont quotidiennement confectionnés dans la commune pour les 50 pensionnaires de l’école. Un circuit court et une proximité qui demandent beaucoup d’énergie.

*


Et le maire de Ségrie de citer des exemples, reprenant d’entrée le contrôle dans les cantines : « Vous n’avez pas le droit de garder les restes alors que l’on dénonce le gaspillage et que beaucoup ne mangent pas à leur faim. »

Autre exemple irritant : « On interdit dans les endroits publics l’usage du tissu, imposant celui du papier pour se laver les mains. Le papier, après, on le jette. Ce n’est pas du gaspillage, cela ? »

*

 Francis Lépinette enfonce le clou : « Et les quotas que l’on nous impose pour garder les enfants. Alors qu’ils sont à trente par classe pour un enseignant, on exige dans les garderies un surveillant pour huit enfants en maternelle, un surveillant pour 12 enfants en primaire. Comment pourra-t-on gérer cela si les communes doivent assurer 1h30 de garderie supplémentaire par semaine ? »

Normes parfois « débiles » imposées pour repenser un centre bourg, tapis obligatoires pour installer des jeux pour enfants, contraintes pour réhabiliter du logement social « qui ne dépense aucune énergie », dictat imposé par les fédérations sportives pour que les élus locaux achètent tel tatami, installent tel ou tel but de football, garantissent telle hauteur de panier de basket :

*

« Les élus sont devenus les vaches à lait des administrations et des fédérations. Et encore, quand je parle de lait, on interdit aux enfants d’en boire lorsqu’ils découvrent le monde de la ferme. C’est comme les œufs. Dans une cantine il vaut mieux les avoir en poudre qu’en vrai. »

*

*

_


Le Maine Libre - vendredi 11 janvier 2013

 

-

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

mouneluna 13/01/2013 10:24


ce maire a bien raison de se plaindre


et toi de nous montrer cet article le partage est fort interressant-


bon dimanche


Bisous

Marie 12/01/2013 14:24


C'est tellement vrai..je le dénonce aussi..que de gaspillage dont on parle..quand je vois dans les supermarchés qu'on jette des fruits avec seulement une tache..moi, originaire du quartier
populaire de Neuilly sur Seine, oui, il y en avait un..ma  grand mère faisait les marchés et on lui donnait les fruits tachés pour faire des confitures au lieu de les jeter..c'est
débile..c'est vrai...bises froides et pluvio neigeuses..bon dimanche